« Simone Weil, une philosophie de terrain ? » Pascal David

Texte de l’intervention de Pascal David à la séance de lancement du séminaire PhilosoField, le vendredi 28 février 2020.

Pascal David enseigne la philosophie à la Faculté de philosophie de l’Université catholique de Lyon et il est doctorant en 3ème année à l’Université Jean Moulin Lyon 3, rattaché à l’IRPhiL.

Thèse en préparation sous la direction de Jean-Philippe Pierron, intitulée : « Éthique et écriture. Simone Weil philosophe ».

Publications récentes : un recueil de textes de Simone Weil, Désarroi de notre temps et autres fragments sur la guerre (éd. Peuple Libre, 2018), « Une vie philosophique ? Simone Weil, éthique et écriture » (in Simone Weil, réception et transposition, éd. Classiques Garnier, 2019), « Prendre soin des travailleurs. Penser avec Simone Weil le bon usage du travail physique » (in Travail du soin, soin du travail, éd. Seli Arslan, 2020).

Les recherches de Pascal David le portent à considérer et à interroger la philosophie comme manière de vivre – en particulier  dans l’œuvre de Simone Weil. Cette dernière ne concevait pas la philosophie sans expérience de terrain, qu’il s’agisse de son travail à l’usine Alstom puis chez Renault, de son engagement auprès des Républicains espagnols ou de la France libre à Londres. Placer le début de notre projet sous l’égide de cette philosophe au statut longtemps controversé, mais qui a toujours fasciné, nous paraît être un geste fort : quel sens très particulier donnait-elle à cette (en)quête philosophique ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.